Enlever le maquillage semi-permanent

5 techniques pour enlever le maquillage semi-permanent

La différence entre un simple maquillage et le maquillage semi-permanent est que ce dernier utilise un appareil spécial à micro-aiguilles pour déposer un pigment dans le derme. L’objectif est de redessiner les sourcils, sublimer le regard et le contour des lèvres de manière permanente.
En cas de ratage d’une séance de maquillage semi-permanent ou un échec lors d’un tracé ou tout simplement une envie d’être à l’affût des dernières tendances en matière de maquillage, trouver la meilleure technique permettant de reproduire le style préféré sans sacrifier la peau est une étape inéluctable. Avant d’opter pour une quelconque solution, le Dr Didier Dubois, médecin esthétique en Maine-et-Loire révèle 5 techniques pour enlever le maquillage semi-permanent :
  • le temps,
  • la repigmentation,
  • le détatouage avec des procédés chimiques,
  • le ponçage mécanique et
  • le laser.

Laisser le temps au temps

D’après le Dr Didier Dubois, le maquillage permanent s’estompe avec le temps. Il ne s’agit pas d’un maquillage permanent et non indélébile. La durée du tatouage semi-permanent est de 2 à 5 ans en fonction de ;
  • De la partie du corps tatoué,
  • De la nature de la peau,
  • La qualité du pigment utilisé,
  • La couleur du maquillage.
Cette méthode requiert de la patience et ne nécessite aucune intervention longue et coûteuse car le maquillage semi-permanent disparaît de manière naturelle. Cette méthode peut ne pas être efficace à tout type de patient, mieux vaut opter pour une autre méthode en cas de besoin de résultat plus rapide.
le maquillage permanent s'estompe avec le temps
Cette jeune femme vérifie l’état de ses sourcils après quelques années pour savoir si le maquillage permanent s’est vraiment estompé de façon naturelle.

Re-pigmenter l’ancien maquillage

La technique de re-pigmentation est limitée car elle ne fait que corriger le tracé ou la couleur de l’ancien maquillage semi-permanent.
La re-pigmentation ne consiste pas à enlever l’ancien maquillage mais à le rendre plus foncé et plus volumineux. Pour ce type de correction, il est fortement recommandé de confier l’intervention à une esthéticienne expérimentée.
La re-pigmentation d’un ancien maquillage nécessite une grande agilité dans la correction de la forme, le choix de la couleur et l’utilisation du matériel. Le nombre de séances nécessaire varie en fonction de la taille du maquillage à corriger.

Opter pour les procédés chimiques pour enlever le maquillage semi-permanent

Cette technique requiert l’utilisation de l’acide lactique pour déloger les pigments déposés dans l’épiderme et les évacuer hors de la peau.
Les praticiens prévoient 2 à 4 séances pour se débarrasser des maquillages semi-permanents. Selon le Dr Didier Dubois, cette intervention peut être douloureuse sans écarter les éventuels effets secondaires liés à la technique choisie.

Les méthodes chimiques sont souvent agressives envers les poils et la peau en laissant des traces ou des cicatrices. Cette méthode ne figure d’ailleurs pas parmi celles conseillées par le Dr Didier Dubois.

une femme utilise une solution chimique pour effacer le maquillage permanent des sourcils
Une femme utilise une solution chimique pour effacer le maquillage permanent des sourcils. Cette technique inclut l’utilisation de l’acide lactique, ce qui fait de cette méthode une pratique plutôt invasive. L’acide lactique déloge l’encre hors de la peau et peut laisser des traces ou de cicatrices sur la peau.

Sur le même sujet >>  Détatouage des sourcils au laser.

Utiliser du sel pour le ponçage mécanique

Il s’agit d’une des méthodes archaïque utilisée pour enlever le maquillage semi-permanent. D’après le Dr Didier Dubois, le ponçage mécanique attaque plutôt la peau au lieu du pigment. Puisque l’effet du sel n’atteint pas la profondeur, l’intervention est susceptible de laisser des marques permanentes voire des cicatrices sur la peau.
Les astuces de grand-mère ne sont toujours pas efficaces pour toute intervention sur la peau.

Puisque le maquillage semi-permanent a été déposé au niveau du derme, seul un professionnel qualifié devrait y intervenir.

Enlever le maquillage semi-permanent au laser

Le laser est la méthode la plus efficace pour se débarrasser du maquillage semi-permanent. L’énergie du laser pénètre la partie externe de la peau pour éclater et réduire en fine poudre le pigment emprisonné dans le derme. Le rôle du laser est de désagréger le pigment en des minuscules fragments d’encre que l’organisme pourra ensuite éliminer. Le pigment disparaît de manière naturelle et progressive au bout de quelques semaines après le traitement.
Après plusieurs années d’expériences dans son Centre Laser Médical Esthétique en Maine-et-Loire, le Dr Didier Dubois confirme que le laser reste la méthode la plus sûre et la moins risquée pour enlever le maquillage semi-permanent en toute sécurité.
A rappeler que cette technique a beaucoup évolué avec les nouvelles générations de laser de détatouage qui rendent l’intervention plus rapide et efficace et qui permettent à la peau de récupérer plus vite après la séance.
2 à 4 séances espacées d’un mois sont recommandées pour avoir un effet positif sur le maquillage semi-permanent. La durée du traitement varie en fonction de la profondeur du dépôt de pigment dans la peau, de sa densité ainsi que de la qualité du pigment utilisé.
Vidéo: Détatouage au laser des sourcils qui ont fait l’objet d’un maquillage semi-permanent.
Il faudra prévoir quelques petites cloques ou rougeurs après la séance laser.
Le coût de la séance varie entre 100 et 300 € selon la zone à traiter et le tarif appliqué par chaque cabinet.
Docteur Didier Dubois
Docteur Didier Dubois

Le Docteur Didier Dubois est un médecin renommé en médecine esthétique, avec des rôles de leadership dans plusieurs organisations professionnelles telles que l'ITLS et l'AFME. Doté d'une expertise étendue, il détient des diplômes variés incluant la mésothérapie et l'usage des lasers médicaux. En plus d'être un ancien Expert Judiciaire, le Dr. Dubois se distingue par son engagement dans la formation et l'éducation en médecine esthétique, offrant des cours internationaux et contribuant à l'enseignement universitaire.

Partager l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp
Skype
Imprimer