Traitement de l’alopécie chez la-femme

Traitement de l’alopécie chez la femme

Bien qu’elle ne concerne pas une grande majorité des femmes, la chute de cheveux constitue une gêne inesthétique considérable. Parmi les solutions envisagées, le traitement de l’alopécie chez la femme occupe une place prépondérante, répondant à une nécessité tant médicale qu’esthétique. Si le facteur héréditaire constitue l’une des principales raisons de la perte de cheveux chez les hommes, chez les femmes, les causes sont diverses et complexes, allant des déséquilibres hormonaux aux stress et régimes alimentaires. Le traitement de l’alopécie chez la femme nécessite donc une approche personnalisée, tenant compte de la multiplicité des facteurs en jeu.

Qu’est-ce que l’alopécie chez la femme ?

Chez les femmes, l’alopécie se manifeste par la perte anormale et irréversible de cheveux, c’est-à-dire que ceux qui tombent ne repousse plus de manière proportionnelle.

Si la chute continue dans le temps et que la repousse après alopécie chez la femme est de plus en plus fine, l’alopécie est dite chronique. Autrement, l’alopécie est appelée transitoire lorsque la perte n’est pas définitive mais lié à une période de stress, de trouble émotionnel ou suite à une maladie.

Quelles sont les causes de l’alopécie chez la femme ?

Les causes de l’alopécie chez la femme sont dues à de multiples facteurs :
  • Les facteurs externes : pollutions, produits cosmétiques…
  • Les facteurs internes : maladie, désordres hormonaux, génétique, alopécie androgénétique féminine qui touche environ 50% des femmes de plus de 60 ans.
D’autres facteurs aggravants viennent également accélérer la chute : stress, maternité, allaitement, méthodes contraceptives, traitements contraceptifs…

Quels sont les différents types d’alopécie féminine ?

La perte de cheveux s’opère à des stades différents : modérée, importante et quasi-totale.

L’alopécie modérée

La chute de cheveux se fait de manière diffuse sur le sommet de la tête. Pour cette forme d’alopécie diffuse chez la femme, les cheveux restants qui se concentrent le long de la raie médiane se raréfient et deviennent plus fins et courts.

L’alopécie plus importante

Ce type d’alopécie se reconnaît par un élargissement plus visible de la raie, un sommet de crâne dégarni avec quelques cheveux courts, fins, voire des duvets. Cette forme d’alopécie est fréquente pendant la période post-ménopause.

L’alopécie du vertex quasi-totale

L’alopécie du vertex se caractérise par un éclaircissement jusqu’à 70% du dessus du crâne, ce qui rend difficile la couverture de la zone.

Quels sont les signes du début de l’alopécie féminine ?

Annonçant la perte progressive et importante de cheveux, les symptômes d’alopécie chez la femme commencent à apparaître :
  • Une perte de plus de 100 cheveux par jour,
  • Une pousse de cheveux de plus en plus fine,
  • Une pousse de cheveux à longueur inégale,
  • Un volume de cheveux plus fins,
  • Une perte de cheveux important au niveau des tempes et du dessus du crâne,
  • Un cuir chevelu de plus en plus visible,
  • Une démangeaison sur le cuir chevelu,
  • Une douleur aux racines de cheveux…
phase initiale de l'alopcie chez la femme
Phase initiale de l’alopécie chez la femme où les cheveux commencent à se raréfier laissant apparaître le cuir chevelu. De plus, le cas de cette patiente est un peu particulier car l’endroit concerné par la chute de cheveux présente une autre infection ce qui empêche la poursuite du traitement par traitement naturel.

Quelles sont les différents traitements de l’alopécie chez la femme ? Ces traitements sont-ils efficaces ?

Traitements naturels de l’alopécie chez la femme

Traitement naturel de l’alopécie avec de l’ail

Très connu pour ses vertus curatives et préventives, l’ail est un allié privilégié contre l’alopécie des jeunes femmes grâce à sa richesse en acides aminées, vitamines et oligo-éléments. L’ail est utilisé pour combattre la chute de cheveux. Il suffit d’écraser 3 gousses d’ail et les mélanger avec de l’huile d’olive vierge tiède et s’en servir pour masser la tête. Couvrir la tête avec une poche plastique et puis une serviette et laisser agir pendant environ 2 heures avant de le rincer au shampoing. A répéter 2 fois par semaine. L’ail peut également être remplacé par le jus d’oignon.
A déconseiller toutefois, puisqu’aucune étude scientifique n’a attesté l’efficacité d’une telle pratique, et que l’utilisation prolongée d’ingrédients naturels sur le cuir chevelu ne saurait être toujours anodine.

Traitement naturel de l’alopécie féminine avec l’ortie

Ce traitement de l’alopécie chez la femme consiste en une infusion d’environ 4 cuillères à soupe de feuilles d’ortie dans 1 litre d’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. Après l’avoir filtré, utiliser la lotion pour masser le cuir chevelu.
L’opération sera à renouveler 2 fois par jour pour un traitement de chute de cheveux.
L’ortie peut également être mélangé avec du romarin et de la prêle et les faire bouillir dans 1 litre d’eau. Une fois tiède et filtrée, cette solution sera utilisée pour masser la tête. L’objectif est de freiner la perte de cheveux et de stimuler la circulation sanguine.
Basée sur certaines expériences hors d’un laboratoire, l’utilisation d’un tel remède requiert une grande vigilance car, faute d’étude spécifique, l’effet des principes actifs de ses plantes pourrait causer des dommages irréversibles à la santé capillaire.

Traitement naturel de l’alopécie féminine au thé vert

Riche en catéchines, le thé vert est réputé pour ses propriétés à inhiber la 5-alpha-reductase, une enzyme responsable de la transformation de la testostérone en DHT (un élément responsable de la chute de cheveux). Le traitement consiste à boire au moins 3 tasses de thé vert par jour.

Comme il s’agit d’un remède de grand-mère, rien ne garantit son efficacité ni ses effets secondaires faute d’étude scientifique en laboratoire.

Traitements médicaux de l’alopécie chez la femme

Traitement de l'alopécie féminine par Minoxidil

Le Minoxidil 2 % est l’un des médicaments les plus conseillés pour le traitement médical de l’alopécie des femmes. Utilisé dès les premiers stades de l’échelle de Ludwig, cette lotion régule et ralentit le cycle pilaire et peut aller même jusqu’à stopper la chute des cheveux. Sauf en présence de contre-indications, les gynécologues peuvent prescrire un traitement contre l’hormone androgène.

Traitement de l’alopécie à l’hormonal féminin

Les médecins peuvent prescrire la Spironolactone en cas d’alopécie androgène. Ce médicament dont le nom commercial est Aldactone agit en amont sur l’androgène, l’hormone responsable de la chute de cheveux. Par ailleurs, les pilules contraceptives contenant de norgestimate ou de désogestrel ont des propriétés actives utiles pour le traitement de l’alopécie androgénétique femme et pour avoir une chevelure plus saine. Attention toutefois, ce traitement n’est possible que sur prescription médicale et son usage n’est pas anodin.

Traitement de l’alopécie à la double technique mésothérapie + microneedling

En optant pour le traitement de l’alopécie chez la femme avec la double technique Mésothérapie + Microneedling, le Dr Didier Dubois, médecin esthétique à Angers, s’attaque à la fois au problème des cheveux et à celui du cuir chevelu. Le traitement par mésothérapie apporte des éléments nutritifs à travers les micro-injections sur le cuir chevelu tandis que le microneedling optimise les résultats de la mésothérapie. La double technique mésothérapie + microneedling convient à tout type de peau, elle a fait ses preuves aussi bien pour le traitement de l’alopécie des femmes noires que pour avec celles à peau claire.
Trichoscopie - des cheveux fins cohabitent avec des cheveux de bonne qualité
Avant tout traitement des cheveux, le Dr Didier Dubois à Angers réalise systématiquement une trichoscopie ; ici des cheveux fins cohabitent avec des cheveux de bonne qualité.

Déroulement d'une séance de traitement de l’alopécie chez la femme au cabinet du Dr Dubois Didier à Angers

Procédure

Avant le traitement par la double technique Mésothérapie + microneedling, le Dr Didier Dubois :
  1. Se renseigne sur les attentes de la patiente par rapport au traitement, ses antécédents de santé, si elle a une intolérance par rapport aux produits de soins, médicaments, pratiques médicales…
  2. Il explique au patient le déroulement du traitement, les résultats attendus…
  3. Examine la partie concernée par l’alopécie : le cuir chevelu, l’état des cheveux,
  4. Réalise un examen trichoscopique,
  5. Débute avec un traitement par mésothérapie : injections de cocktails de médicaments sur la partie problématique, au pistolet avec une micro-aiguille,
  6. Réalise immédiatement après un traitement de nappage par microneedling afin de stimuler également la production du collagène et améliorer la repousse des cheveux, cette fois-ci plus en surface et de façon plus étendue, et en insérant les cocktails vitaminiques dans le cuir chevelu.

Prix du traitement de l'alopécie chez la femme

Le prix du traitement par double technique, mésothérapie médicale et micronnedling au cours de la même séance, est de 180 €.

Résultats attendus

  • Un cuir chevelu en bonne santé favorable à une meilleure repousse de cheveux tout en freinant la chute.
  • Une repousse de cheveux plus sains après l’apport de vitamines et d’éléments nutritifs aux follicules pileux,
  • Des cheveux tonifiés, plus brillants.

Précautions à prendre avant le traitement

  • Vérification par le Dr Didier Dubois que la patiente ne souffre d’aucune lésion du cuir chevelu, et n’est pas allergique à l’un des composants d’injection,
  • Une consultation médicale est obligatoire avant tout traitement,
  • Pas de prise d’Aspirine 48 heures avant la séance de mésothérapie…

Contre-indications

Le traitement de l’alopécie chez la femme par la mésothérapie + microneedling est contre-indiqué en cas de :
  • Maladies, blessures ou infections sur le cuir chevelu,
  • Allergie à l’un des produits utilisés.

Effets secondaires du traitement de l’alopécie par mésothérapie + microneedling

Les effets secondaires sont très rares :
  • Un minime saignement (une goutte de sang) pendant une ou 2 minutes,
  • Une légère douleur sur le cuir chevelu qui disparaît dans les 24 heures.

Vidéo : Traitement de l’alopécie chez la femme par double technique : mésothérapie et micro-needling.

Est-ce que ça fait mal ?

La double technique mésothérapie + microneedling est indolore.

Précautions à prendre après le traitement

  • Eviter toute coiffure ou mouvement violent tendant à tirer les cheveux,
  • Adopter une bonne hygiène de vie,
  • Eviter l’usage des teintes capillaires ou autres traitements agressifs,
  • Limiter le tabac, le stress, la pollution…
  • Privilégier les aliments sains riches en magnésium, Vitamine D, Fer…
  • Pas d’usage de shampoing (laisser le temps au cuir chevelu d’assimiler le cocktail de médicaments injectés) dans les heures qui suivent la séance,
  • Eviter tout mouvement violent pouvant tirer les cheveux,
  • Pas de piscine, sauna ou hammam 24 heures après traitement…

Combien de temps ?

30 minutes pour la double technique : mésothérapie et microneedling.

Combien de séance ?

5 à 6 séances sont nécessaires, espacées de 15 jours chacune.

Y a-t-il des récidives?

  • Le risque de récidive est élevé chez les personnes adultes qui ont souffert d’une pelade sévère durant leur enfance.
  • L’absence de précautions ou de protection de cheveux contre les facteurs déclenchants et aggravants de l’alopécie favorise la récidive.

Quels sont les risques associés au traitement de l’alopécie chez la femme ?

  • Possibilité d’apparition de quelques rougeurs sur la zone des injections pour les patientes sensibles,
  • Réactions allergiques,
  • Risques d’infections bactériennes le cas des pratiques non-professionnelles hors d’un cabinet médical
Docteur Didier Dubois
Docteur Didier Dubois

Le Docteur Didier Dubois est un médecin renommé en médecine esthétique, avec des rôles de leadership dans plusieurs organisations professionnelles telles que l'ITLS et l'AFME. Doté d'une expertise étendue, il détient des diplômes variés incluant la mésothérapie et l'usage des lasers médicaux. En plus d'être un ancien Expert Judiciaire, le Dr. Dubois se distingue par son engagement dans la formation et l'éducation en médecine esthétique, offrant des cours internationaux et contribuant à l'enseignement universitaire.

Partager l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp
Skype
Imprimer