Boutons sur le gland du pénis

Boutons sur le pénis ou le gland du pénis : causes, diagnostic et traitement

Confrontés à des anomalies cutanées sous forme de boutons sur le gland du pénis dont les origines restent inconnues, les premières réactions des patients consistent à se demander quelles en sont les causes, à qui s’adresser pour le diagnostic et quel pourrait en être le traitement.
Il est important de bien connaître les différents types de boutons sur le gland du pénis afin de pouvoir distinguer les lésions bénignes des autres maladies d’origine bactérienne ou celles sexuellement transmissibles. Une fois que le type de lésion est bien identifié, il est plus facile d’envisager une prise en charge adéquate et un traitement adapté.

Les grains de Fordyce

Les grains de Fordyce sont de petits bosses ou points inoffensifs causés par une production excessive de sébum dans les glandes sébacées. Ils sont généralement situés dans la bouche ou sur les organes génitaux.
Ces papules péniennes sont reconnues grâce à la présence des petites élevures inhabituelles sous forme de micro-grains plus ou moins développés autour du sexe masculin. Elles sont inoffensives et non évolutives, contrairement aux autres inflammations ou infections contagieuses.
Dès l’apparition des boutons suspects sur le gland du pénis, le diagnostic d’un médecin est nécessaire pour s’assurer qu’il s’agit bien d’une affection bénigne et non d’infections grave ou contagieuse. Le Dr Didier Dubois va ensuite déterminer la prise en charge nécessaire ainsi que le traitement adapté.
Les grains de Fordyce ne sont pas causés par un manque d’hygiène ou par une maladie sexuelle ou bactérienne. Ils sont plutôt le résultat d’une production excessive de sébum par les glandes sébacées sous l’influence de la testostérone depuis l’adolescence. Aucune cause ne peut être attribuée à l’apparition des papules péniennes. Les petits boutons péniens sont liés à une importante activité hormonale de la période de puberté.
Les techniques de traitement des grains de Fordyce incluent le laser CO2 et le PlexR, mais le PlexR est considéré comme plus sécurisé et le plus efficace. Avant tout traitement, il est possible de consulter le Dr Didier Dubois pour identifier l’affection et recommander un traitement adapté.
boutons de type grains de fordyce
2 exemples de grains de Fordyce que le Dr Didier Dubois va être amené à traiter.

Les papules perlées du gland formant une couronne perlée

Les couronnes perlées sont formées par des petites élevures en forme de nombreux petits dômes blanchâtres ou de la couleur de la chair couvrant tout le tour de la couronne du gland ou les petites lèvres de la vulve. Ce type de lésion est bénin mais esthétiquement gênant. Les papules perlées sont des réactions physiologiques normales chez les adolescents pendant la période de puberté. Elles sont caractérisées par des minuscules bosses bénignes, indolores et non infectieuses qui se trouvent sur le bord de la base du gland. Chacune est grosse comme une tête d’épingle.
Les causes exactes des couronnes perlées ne sont pas identifiées, elles sont en rapport avec des réactions physiologiques normales en relation avec les activités hormonales importantes. L’origine des papules perlées n’a pas été élucidée. Elles ne sont toutefois pas liées à la qualité d’hygiène ni à la présence des bactéries ou des maladies sexuellement transmissibles.
Les couronnes perlées chez la femme ou chez l’homme peuvent être traitées à l’aide de quelques techniques: l’électrocoagulation, le laser CO2 et le PlexR. Le Dr Didier Dubois utilise le PlexR, la meilleure technique de traitement de la couronne perlée du gland en vaporisant finement chaque excroissance autour de la couronne du gland sans endommager aucun des tissus environnants, ce qui n’est pas le cas du laser CO2, ni de l’électrocoagulation où un courant électrique traverse tout le pénis.

Le diagnostic d’un médecin est indispensable pour distinguer les papules perlées des maladies sexuelles comme les condylomes, les verrues péniennes, la trichomonase, la syphilis…

couronnes perlées du gland
Les papules perlées du gland formant une couronne perlée

L'herpès génital

L’herpès génital est une infection virale de la famille des maladies sexuellement transmissibles et celle qui est à l’origine de l’herpès de la bouche. Cette affection est caractérisée par la présence de petites cloques douloureuses, transparentes et remplies de liquide, sur le pénis, la vulve, le vagin, le scrotum ou l’anus. Il y a deux types d’herpès:
  • l’herpès simplex de type 1 (VHS-1) se transmet principalement par un contact avec la muqueuse buccale et qui provoque une infection intra buccale,
  • l’herpès simplex de type 2 (VHS-2) se transmet lors d’un contact sexuel avec un partenaire porteur du virus.
Quant à l’herpès génital bénin dont les symptômes sont inconnus, le Dr Didier Dubois réalise un traitement de ces petites vésicules inesthétiques par le PlexR. Le traitement par le Plexr consiste à enlever par vaporisation ionisée les apparences inesthétiques causées par les boutons d’herpès sur le gland du pénis.

Vidéo : 2mn pour comprendre l’herpès

Les verrues génitales

Les verrues génitales ou condylomes sont des maladies sexuellement transmissibles d’origine virale et dont certaines souches sont à l’origine du cancer du col de l’utérus. Dans certains cas, les virus restent inoffensifs malgré leur persistance.
La pénétration des papillomavirus à travers les microfissures de la peau est l’une des causes des verrues génitales. Les virus se multiplient sur l’endroit infecté et provoquent la formation des boutons sur le gland du pénis.
En cas de lésions suspectes similaires aux verrues génitales, le médecin traitant réalise le diagnostic pour détecter la présence du papillomavirus à travers des tests ou des prélèvements.

Le traitement des verrues génitales peut se faire par application de produits médicamenteux sur les lésions, par vaporisation avec le laser CO2, par électrocoagulation ou par le PlexR. Ce dernier reste le traitement le plus approprié contre les excroissances de peau causées par les papillomavirus.

Vidéo : Verrues génitales : est-ce grave ?

L'acné

L’acné est une affection de la peau du visage ou du dos sous forme de micro-kystes, pustules, lésions ou papules, causé par l’inflammation de follicules pilo-sébacés. Cette anomalie est très fréquente chez les adolescents et les adultes jeunes.
L’apparition de l’acné est due à quelques facteurs : sécrétion abondante de sébum dans le follicule, obstruction du follicule et infection bactérienne du follicule.
Cette anomalie de la peau peut être traitée à l’aide de différentes techniques traditionnelles par application de substances naturelles des plantes, des fruits… ou par des méthodes médicales au laser ou au PlexR. Le Dr Didier Dubois utilise le laser ou le Plexr pour traiter les boutons sur le gland du pénis qui pourraient ressembler à des boutons d’acné. Le résultat est considérablement meilleur avec le PlexR, une technique non invasive, sécurisée et efficace.
protubérances autour du gland
Le Dr Didier Dubois traite minutieusement par vaporisation chacune des petites protubérances autour du gland en une seconde à l’aide de l’embout de son PlexR.

Tableau comparatif des différents types de boutons sur le gland du pénis

Boutons

Caractéristiques

Causes

Diagnostic

Traitements

Grains de Fordyce

Petites élevures inoffensives sur la bouche ou l’appareil génital

Hormonales (production excessive du sébum)

Par tout médecin et par le Dr Didier Dubois, médecin esthétique

Laser CO2,

PlexR

Couronne perlée

Excroissances bénignes autour de la base du gland, sur sa circonférence

Hormonales

Par tout médecin et par le Dr Didier Dubois, médecin esthétique

Electrocoagulation,

Laser CO2,

PlexR

Papules perlées

Petites bosses au bord du gland

Hormonales

Par tout médecin et par le Dr Didier Dubois, médecin esthétique

Electrocoagulation,

Laser CO2,

PlexR

Papules péniennes

Petites élevures en forme de micro glandes

Hormonales

Par tout médecin et par le Dr Didier Dubois, médecin esthétique

chirurgie,

Electrocoagulation,

Laser CO2,

PlexR

Herpès génital

Petites cloques douloureuses

Virales

Par tout médecin et par le Dr Didier Dubois, médecin esthétique (pour les causes esthétiques)

Antiviraux

PlexR

Verrues génitales

MST (Maladies sexuellement transmissible)

Virales

Par tout médecin et par le Dr Didier Dubois, médecin esthétique (pour les causes esthétiques)

Antiviraux

Crèmes

Electrocoagulation,

Laser CO2,

PlexR

Acné

Micro-kystes ou lésions inflammatoires du follicule pilo-sébacé

Troubles de sécrétion du sébum dans le follicule

Par tout médecin et par le Dr Didier Dubois

Laser,

PlexR

FAQ ou foire aux questions autour du boutons sur le pénis ou le gland du pénis

Lors des consultations au cabinet du Dr Didier Dubois, situé à Angers, un thème récurrent préoccupe nombre de patients : les boutons apparaissant sur le pénis ou le gland du pénis. Ces interrogations, fréquentes et diverses, reflètent les inquiétudes et le besoin d’informations claires et fiables sur ce sujet délicat. Pour répondre à ces préoccupations, le Dr Dubois aborde régulièrement une série d’interrogations. Voici un aperçu des questions les plus fréquemment posées lors de ces consultations.

Les boutons sur la tige peuvent se présenter sous différentes formes, notamment les grains de Fordyce, des petites bosses causées par une production sébacée excessive. Les papules perlées, qui sont des excroissances bénignes et indolores localisées tout autour de la collerette du gland, sont tout à fait différentes. Pour une identification précise et un diagnostic adéquat, la consultation d’un professionnel de santé comme le Dr Dubois est vivement recommandée.

Les points blancs présents autour de la base du gland, et ressemblant à de petites têtes d’épingles, constituent souvent une couronne perlée, caractérisée par de petites bosses sans danger résultant d’une sécrétion sébacée accrue. Ces manifestations ne sont pas associées à un manque d’hygiène ou à des maladies sexuellement transmissibles.

L’apparition de petits boutons rouges sur le gland peut être alarmante, mais elle est souvent le résultat de causes bénignes. Parmi ces causes, les infections, notamment les infections fongiques comme la candidose, sont fréquentes. Ces infections peuvent provoquer des démangeaisons et une rougeur notable.

Les réactions allergiques, dues à des produits comme les savons, les lubrifiants ou les préservatifs, peuvent également entraîner de telles manifestations. En outre, des irritations mécaniques, dues à des frottements ou à une hygiène inadaptée, peuvent causer ces boutons rouges. Dans certains cas, ces symptômes peuvent être le signe d’affections plus sérieuses, comme des infections sexuellement transmissibles.

Des boutons sur la hampe peuvent survenir pour plusieurs raisons et ne sont pas toujours synonymes de pathologie. Les grains de Fordyce, par exemple, sont de petites glandes sébacées apparentes, fréquentes et totalement inoffensives. Les papules perlées, elles aussi bénignes, sont des petites protubérances souvent situées autour de la couronne du gland, formant une couronne perlée. Bien qu’inoffensifs, leur présence peut causer de l’anxiété chez certains hommes. Ces lésions sont en réalité assez courantes et ne doivent pas être confondues avec des symptômes d’infections sexuellement transmissibles ou d’autres affections médicales.

Les boutons blancs tels que les grains de Fordyce ou une couronne perlée autour du gland ne nécessitent habituellement pas d’intervention médicale, étant donné leur nature inoffensive. Pour des raisons esthétiques, des traitements comme le laser CO2 (mais douloureux et pouvant nécessiter plusieurs séances) ou le PlexR (plus simple) peuvent être envisagés. Une consultation spécialisée avec le Dr Dubois est suggérée avant de choisir une option de traitement.

Les boutons rouges sur le gland, en fonction de leur cause, requièrent des approches thérapeutiques spécifiques :

  • Les infections, telles que les infections bactériennes ou fongiques, peuvent nécessiter l’utilisation d’antibiotiques ou d’antifongiques, souvent sous forme de crèmes ou de pommades appliquées localement.
  • Pour les infections virales, comme l’herpès génital, des antiviraux peuvent être prescrits.
  • En cas de réactions allergiques, l’élimination de l’allergène est prioritaire, et l’application de crèmes topiques anti-inflammatoires peut apaiser les symptômes.
  • Les irritations dues à des frottements ou à une hygiène inadéquate peuvent souvent être résolues par des ajustements dans les routines de soins personnels.

Pour enlever les papules perlées du gland, des techniques comme l’électrocoagulation, le laser CO2 ou le PlexR sont disponibles, souvent pour des motifs esthétiques, car ces papules sont bénignes et sans danger. Le Dr Dubois à Angers est un fervent défenseur de la méthode PlexR (puisque c’est lui qui l’a introduite en France), qu’il considère comme un traitement efficace et peu invasif pour ce type de lésions, alors qu’avec l’électrocoagulation un courant traverse le pénis plus d’une centaine de fois, et que le laser est douloureux et peut laisser des cicatrices.

Voici la conduite à tenir lors de l’apparition de boutons sur les organes génitaux :

  1. Observer les boutons : Notez leur apparence, taille, et s’ils sont douloureux ou démangent. Recherchez des signes d’infection, tels qu’une rougeur ou un écoulement.
  2. Éviter l’auto-traitement : Ne pas appliquer de crèmes ou de remèdes maison sans avis médical. L’auto-médication peut aggraver la situation ou masquer des symptômes importants.
  3. Consulter un médecin : Un professionnel de santé peut diagnostiquer la nature des boutons et conseiller un traitement adapté. Cette démarche évite les complications.
  4. Suivre les recommandations médicales : Respectez scrupuleusement le traitement prescrit par le médecin. Ne négligez pas les instructions concernant la durée et le dosage du traitement.

Les boutons sur le pénis peuvent varier de bénins à plus sérieux. Des affections comme les grains de Fordyce sont inoffensives, tandis que d’autres, comme les verrues génitales ou condylomes peuvent nécessiter un traitement spécifique. La gravité dépend de la cause sous-jacente. Il est vital de surveiller l’évolution des symptômes et de consulter un professionnel de santé tel que le Dr Dubois pour obtenir un diagnostic précis.

Pour traiter un bouton génital, le Dr Didier Dubois peut utiliser la méthode PlexR, une technique non invasive et efficace. Elle consiste à finement vaporiser les lésions, offrant un traitement sécurisé et précis. Avant toute intervention, une consultation avec le Dr Dubois est nécessaire pour évaluer la situation et recommander le traitement le plus adapté ; le traitement pourra se faire dans la foulée, d’autant que les patients viennent souvent de loin.

Les boutons sur le pubis peuvent être causés par divers facteurs, y compris des réactions hormonales, des infections bactériennes ou virales, ou des problèmes de peau comme l’acné. Certains boutons peuvent être liés à des maladies sexuellement transmissibles, comme les verrues génitales ou condylomes. Les poils incarnés, souvent dus au rasage ou à l’épilation, peuvent également causer l’apparition de boutons douloureux ou infectés dans cette zone.

Pour soigner un bouton sur la verge, le Dr Didier Dubois peut recommander la méthode PlexR. Cette technique avancée permet de traiter les lésions de manière précise et sécurisée, en vaporisant les boutons sans endommager les tissus environnants. Une consultation immédiatement préalable est nécessaire pour évaluer la situation et choisir le traitement approprié. Cette méthode est particulièrement bénéfique pour les cas délicats ou récalcitrants. Les boutons peuvent être traités immédiatement sur place, en une seule fois.

Pour résoudre efficacement le problème des boutons sur les parties intimes, adoptez une approche globale et prudente. Voici les étapes clés :

  • Consultation médicale : un diagnostic précis est prioritaire pour déterminer la nature des boutons, pour trier s’il s’agit de boutons graves ou contagieux.
  • Hygiène appropriée : maintenir une bonne hygiène des parties intimes incluant l’utilisation de produits doux et non irritants.
  • Traitement médical : suivre les conseils du Dr Dubois. Les couronnes perlées, les grains de Fordyce et les condylomes (verrues génitales) relèvent de la compétente du Dr Dubois et pourront être traitées immédiatement en une seule fois par Plexr. Pour d’autres lésions, les traitements varieront selon la cause et la gravité des boutons, et relèveront de la compétence d’un dermatologue.
  • Éviter l’irritation : évitez les produits irritants ou les vêtements serrés qui peuvent aggraver les boutons. Les tissus naturels et respirants sont préférables.
  • Surveillance : surveillez l’évolution des boutons et retournez voir le médecin si nécessaire. Une attention particulière est requise si les boutons ne s’améliorent pas ou s’aggravent, ce qui ne sera pas le cas avec les couronnes perlées, les grains de Fordyce et les condylomes.

Conclusion

Malgré une forte ressemblance des aspects des différents boutons apparus sur le gland du pénis ou la vulve, seul le diagnostic permet de déterminer leur nature, leurs causes ainsi que les traitements adaptés à chaque cas. Cela permet aussi de distinguer des lésions bénignes des maladies sexuellement transmissibles.
A part l’évaluation propre à tout médecin, le Dr Didier Dubois va confirmer le diagnostic précis sur la nature des lésions. Il préconise un traitement approprié en cas de lésions bénignes qui constituent une gêne esthétique.
Dès l’apparition d’un bouton suspect sur le gland du pénis, mieux vaut se faire diagnostiquer le plus tôt possible chez un médecin. Un auto-traitement ne fera que compliquer le traitement.

Le traitement des lésions bénignes est sans risque et 100% réussi puisque le patient le valide avant de quitter le cabinet du Dr Didier Dubois. Les patients arrivent souvent anxieux et stressés et repartent rassurés et guéris. Par méconnaissance de ce sujet, de nombreux patients perdent souvent du temps avant de découvrir un traitement adapté à leur cas.

Docteur Didier Dubois
Docteur Didier Dubois

Le Docteur Didier Dubois est un médecin renommé en médecine esthétique, avec des rôles de leadership dans plusieurs organisations professionnelles telles que l'ITLS et l'AFME. Doté d'une expertise étendue, il détient des diplômes variés incluant la mésothérapie et l'usage des lasers médicaux. En plus d'être un ancien Expert Judiciaire, le Dr. Dubois se distingue par son engagement dans la formation et l'éducation en médecine esthétique, offrant des cours internationaux et contribuant à l'enseignement universitaire.

Partager l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp
Skype
Imprimer